Bienvenue à L’Association des personnes vivant avec la douleur chronique

Fondé en 1994, l’Association des personnes vivant avec la douleur chronique (APVDC) est un organisme de bienfaisance à but non lucratif qui offre du soutien et de l’information aux personnes atteintes de l’Outaouais et à leurs familles.

L’APVDC fournit des outils et des ressources qui aident les personnes atteintes à mieux gérer la douleur au quotidien, à cheminer vers un mieux-être et à améliorer leur qualité de vie. L’organisme vise aussi à favoriser une meilleure reconnaissance de la douleur chronique et le développement de services médicaux plus appropriés. Par le biais de conférences spécialisées, de groupes d’entraide, d’ateliers d’autogestion de la douleur et d’activités sociales et récréatives adaptées, l’organisme contribue chaque année à améliorer la condition et la qualité de vie de centaines de personnes.

Bien que la douleur chronique affecte le quotidien de plus de 1 personne sur 5 en Outaouais; elle n’en demeure pas moins une condition invisible, méconnue et souvent mal jugée. C’est pourquoi l’APVDC désire se démarquer, afin de sensibiliser la population du rôle important que joue notre organisme dans la communauté.

Qu’est-ce que la douleur chronique?

La douleur chronique est un grave problème de santé qui a un effet dévastateur sur la vie des personnes atteintes. Elle est caractérisée par une douleur locale ou diffuse récurrente qui persiste pendant des mois, voire des années. Elle peut survenir à la suite d’un accident, d’une maladie, d’une chirurgie ou d’une infection, et dure au-delà de la période normale de guérison.

La douleur chronique peut aussi être associée à un désordre chronique ou à une maladie évolutive ou dégénérative (comme les maladies inflammatoires de l’intestin), la fibromyalgie, la lombalgie, l’arthrite, la migraine, le zona, la sclérose en plaques et la douleur neuropathique. Elle est soit intermittente (par crises) ou persistante (plus de 12 heures par jour). Elle emprunte des formes diverses: brutale, intense, brûlante, lancinante ou simple picotement.

Enfin, c’est une condition médicale qui s’installe de manière soudaine ou progressive, parfois sans cause identifiable, dans toutes les parties du corps.

Conséquences physiques et psychologiques

Les répercussions de la douleur chronique sont ravageuses. Dans la vie des personnes atteintes, la douleur a un effet direct sur le fonctionnement, le sommeil, l’humeur et les relations familiales et interpersonnelles. Le lourd fardeau que portent ces personnes est accentué par les mythes et les préjugés qui perdurent au sujet de la douleur chronique. Sur le plan physique, la douleur chronique provoque souvent des tensions musculaires, une modification de l’appétit, une mobilité réduite et de la fatigue. Si la douleur n’est pas maîtrisée, elle peut s’aggraver avec le temps et causer davantage d’invalidités.

Sur le plan psychologique, la douleur chronique peut s’accompagner de troubles émotionnels comme la colère et la crainte d’une nouvelle blessure. À force de persister, la douleur provoque une souffrance morale. En outre, quand la source de la douleur demeure introuvable, l’incrédulité des médecins et des proches peut se dresser comme une épreuve supplémentaire pour les personnes atteintes. Écueil pour la vie professionnelle. Les répercussions de la douleur sur la capacité fonctionnelle des personnes, tant au travail qu’à la maison, sont considérables. L’exécution des tâches quotidiennes devient difficile, et la capacité à travailler diminue, ce qui explique le faible taux d’emploi à temps plein chez les individus aux prises avec un problème de douleur chronique.